S'abonner : Articles Newsletter Facebook

Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter

Commémoration du 11 novembre

0 commentaire
Commémoration du 11 novembre

Un nouveau groupe très dynamique !

Jeudi 6 novembre, l’atelier Fin d’entracte a organisé son travail autour de la commémoration du 11 novembre.

La question était la suivante : le théâtre pouvait-il contribuer à interpeller les lycéens, afin que chacun se rende à la cérémonie, comme acteur du Devoir de Mémoire ?

Le temps imparti ne permettait pas d’envisager la reprise de « Voyage à bout portant », création de 2014, d’autant que certains jeunes comédiens sont partis. Cependant, les « anciens » ont pu nourrir la réflexion du groupe de cette adaptation du roman de Céline. Ainsi, après une soirée bien remplie lundi à vider la chapelle de trucs et de bidules, certains ont encore consacré leur jour férié à scénographier la cour du lycée et à planifier les actions du lendemain…

Et le lendemain arriva…

A 7h30, alors que les premiers élèves descendaient des bus, un bivouac s’installait devant le portail, tandis qu’un « camp de débris » trônait au milieu d’une cour marquée en plusieurs endroits par l’image du fil barbelé des tranchées.

7h55 Le début de la chanson de Renaud « Morts les enfants » invitait chacun à rejoindre ses salles. Des extraits de cette valse allait ponctuer toutes les sonneries de la matinée.

8h, les cours débutaient…ou étaient différés, au gré des réactions des élèves et des enseignants, découvrant sur chaque table la lettre d’un Poilu manuscrite…et une invitation pour « l’Arbre à Vian » de 10h.

9h dernières répétitions et installation de la lumière pour « l’écrin de mémoire », ou comment faire tenir une scène de théâtre dans une boîte…

10h Des comédiens en fixe devant l’infirmerie rappelaient le rôle du lycée pendant la Grande Guerre, tandis que d’autres occupaient le bivouac, que d’autres encore accrochaient à « l’arbre à Vian » les nombreux « j’voudrais pas crever » récoltés !

10h15 Une centaine d’élèves assistaient à la lecture de « l’étrange héritage », ou comment raconter à son petit fils l’indicible…Dans le même temps, un petit groupe tentait malgré la pluie de la nuit, de marquer des empreintes de pas à l’argile entre l’entrée du lycée et la stèle où allait avoir lieu la commémoration.

11h45 Après une magnifique cérémonie, à côté d’un muret jonché de sac de jutes, de fil et de corps… l’atelier arrêtait la foule par « Guernica », l’une des scènes phares de « Voyage à bout portant ».

12h Ceux qui appréciaient l’exposition remarquable des élèves de 1°L1, étaient invités à « l’écrin de mémoire », une expérience théâtrale de deux minutes que chacun peut retrouver au CDI jusqu’aux vacances de Noël. Un diaporama était également proposé, soulignant à quel point des gestes similaires, au même âge mais dans un autre temps, peuvent ne pas se ressembler !

Bien sûr, la journée n’aurait pas été complète sans les deux heures consacrées au rangement et au nettoyage !!!

Et comme l’élan était vraiment au rendez vous, retrouvez les échos de leur travail en soutien à l’exposition au CDI : bivouac de lecture, « écrin de mémoire », diaporama, « arbre à Vian » (sans l’arbre !)

Les élèves de l’atelier espèrent avoir répondu positivement à la question, et se sont déjà remis au travail pour de nouvelles perspectives ! En attendant, quelques photos…

 

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Théâtre et commémoration du 11 novembre | Lycée Victor Duruy - […] de nouvelles perspectives ! En attendant, vous pouvez accéder à quelques photos en cliquant  ICI  ce qui vous permet de…

Laisser une réponse