S'abonner : Articles Newsletter Facebook

Le cannabis, une drogue dure à combattre …

0 commentaire
Le cannabis, une drogue dure à combattre …

Consommer, détenir ou produire du cannabis n’est pas anodin au regard de la loi :

 – consommer du cannabis est puni d’un an d’emprisonnement et de 3.750 euros d’amende.

 – détenir de cannabis entraînent des peines qui peuvent aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement et 7,5 millions d’euros d’amende.

 – produire du cannabis est passible  d’une peine de 20 ans de réclusion criminelle.

 – conduire en étant sous l’emprise du cannabis est réprimé par la loi : depuis le 23/01/2003, suite au décès d’une petite fille de neuf ans tuée dans un accident mettant en cause un conducteur qui avait consommé du cannabis, la Loi Marilou , prévoit:

  • des contrôles aléatoires ou sur la base de soupçons ;
  • un test obligatoire en cas d’accident corporel/mortel ;
  • 2 ans de prison et 4 500 € d’amende ;
  • 3 ans et 9 000 € en cas de cumul avec l’alcool.

Voici 4 extraits de l’émission diffusée dimanche soir dans Zone Interdite sur M6 consacrée aux effets dévastateurs du cannabis et un article de SO paru ce lundi 16 septembre 2013.

Le cannabis n’est pas une drogue « douce » mais une drogue de plus en plus dure dont le taux de THC a été multiplié par 2 en 3 ans et 10 en 10 ans. Nous sommes donc en train de sortir du discours de permissivité qu’une certaine génération a pu tenir et entretenir à propos de la consommation de ces substances qui ne sont en rien innoncentes pour l’organisme.

La consommation alimente un marché informel qui irrigue de plus en plus certaines zones de non-droit du territoire et en constitue l’économie principale.

Plus cette consommation est précoce et plus elle réduit les chances d’intégration et de réussite des jeunes.

La consommation de cannabis entraîne d’abord une chute progressive des résultats scolaires parce qu’il y a une incapacité progressive, médicalement prouvée, à mémoriser et travailler en continuité.

Le cannabis entraîne ensuite une addiction progressive et incontrôlée qui enferme les individus dans une dépendance et une incapacité à envisager une insertion durable.

Il favorise par ailleurs une désocialisation progressive qui enferme les consommateurs dans un monde parallèle et les pousse à trouver de l’argent par tous les moyens pour satisfaire leur consommation. Il est donc vecteur de délinquance et d’insécurité.

Enfin, le cannabis altère le jugement et la capacité à conduire et restant dans le sang beaucoup plus longtemps que l’alcool. Sa présence est dorénavant systématiquement recherchée par la police.

 .

Vous pouvez retrouver dans les liens qui suivent, 4 extraits de l’émission reprenant ces différentes problématiques.

.

Extrait 1  : cannabis et échec scolaire

Extrait 2 : cannabis et addiction

Extrait 3 : cannabis et désocialisation

Extrait 4 : cannabis et accident de la route

.

Laisser une réponse