S'abonner : Articles Newsletter Facebook

Un poste spécifique

Les infirmier(e)s de l’Éducation nationale sont principalement affecté(e)s dans les établissements du second degré et peuvent couvrir, dans un secteur d’intervention donné, les écoles et établissements d’enseignement secondaire ne disposant pas d’une infirmière en résidence. Le personnel infirmier a pour mission, sous l’autorité du chef d’établissement, de promouvoir et de mettre en œuvre la politique de santé en faveur de tous les élèves scolarisés. Les infirmiers de l’Éducation nationale sont titulaires d’un diplôme d’État d’infirmier, et ils ont réussi un concours spécifique pour exercer dans l’Éducation nationale.

– L’infirmière est tenue au secret professionnel.
– Elle organise les soins et les urgences sous la responsabilité du chef d’établissement.
– Elle dispense dans les meilleurs délais les soins et apporte un soutien moral et le réconfort nécessaires aux élèves pour qu’ils puissent reprendre les cours le plus rapidement possible.
– Les maladies et accidents survenus avant l’arrivée dans l’établissement doivent être traités par les parents.
– Pour les autres situations survenues dans l’établissement ou pendant le trajet :
– si l’élève n’est pas en état de suivre les cours, il sera remis à la famille.
– Si le cas de l’élève relève d’un « prompt secours », l’infirmière devra suivre les conseils du SAMU (15) qui choisira le mode de transport adapté, les frais éventuels (ambulance) incomberont à la famille.
– Tout enfant mineur transporté à l’hôpital ne peut en sortir qu’avec le responsable légal. Le personnel de l’établissement n’est pas habilité à remplir ce rôle.
– Un élève ne peut quitter un cours qu’en cas de nécessité absolue. Il sera alors accompagné d’un autre élève muni du carnet de correspondance ou d’un billet de circulation.
– Pour tout traitement ponctuel, une photocopie de l’ordonnance est obligatoire, les médicaments seront déposés à l’infirmerie.
– La prise de médicament en dehors de l’infirmerie est interdite dans l’établissement.
– Par ailleurs, dans un souci de prévention et d’éducation le rôle de l’infirmière est de limiter l’abus de médicaments.
– Elle en délivrera uniquement si elle juge que l’état de l’élève le nécessite.
– Tout élève atteint de maladie chronique doit se faire connaître au plus vite à l’infirmerie. Un projet d’accueil individualisé (P.A.I) pourra être établi par le médecin scolaire à la demande du responsable légal.
– L’infirmière absente, les soins et les urgences sont assurés par la vie scolaire (CPE, autre…)
– L’infirmière organise et réalise des dépistages infirmiers, ainsi que des actions de prévention et d’éducation à la santé conformément à ses missions. Elle participe à l’intégration des élèves présentant un handicap ou des difficultés particulières.