S'abonner : Articles Newsletter Facebook

Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter

La Goelette du 02 Mai

0 commentaire

Aujourd’hui, le chapiteau s’ouvre autour d’Ay Carmela avec La Compagnie Les Oiseaux de Passage…

¡Ay Carmela!, c’est une pièce de théâtre de José Sanchis Sinisterra, mise en scène par Fausto Olivares.

1938.Guerre civile espagnole.  Lorsque le rideau se lève, Paulino est seul dans le théâtre et doit faire face au spectre de Carmela. Artiste comme lui, Carmela a été fusillée pour avoir joint sa voix à celles de  miliciens condamnés, alors qu’elle avait été arrêtée avec Paulino en territoire franquiste et qu’ils devaient organiser un spectacle patriotique en l’honneur des soldats.
Cette pièce porte donc sur la mémoire et sur sa transmission, l’impossible oubli de ce qui nous hante…

En 2008, les Oiseaux de Passage avaient offert la pièce à nos élèves au théâtre de Villeneuve de Marsan. Les lycéens avaient été émus par cette représentation malgré le parti pris de la langue espagnole et du surtitrage…

Fausto et Irene, (Paulino et Carmela), ont accepté de retravailler certaines scènes devant nos élèves de 2012 en interrogeant justement le langage : qu’est ce qui change théâtralement en espagnol et en français, en langue des signes ? comment au théâtre le corps s’accorde-t-il à la voix et à la langue ?

Ce sont donc ces questions ajoutées à celles que posent de fait la pièce qui vont être soulevées ce matin avec les 1°L, les 1°S1, les TS1, les TS2, les 1°L/ES, les 1°S2, M. Atalaya, Me Atalaya, M. Cieutat.

On attend les commentaires sur la boîte électronique théâtre du lycée : findentracte@gmail.com.

Me Aurensan

Laisser une réponse