S'abonner : Articles Newsletter Facebook

Quelques données sur la présidentielle

0 commentaire

.

Pour enrichir le débat, voici quelques données pour nos jeunes lycéens qui vont voter pour la 1ère fois cette année aux élections présidentielles :

  • 44.5 millions d’électeurs dont plus d’1 million de français votent à l’étranger dans les ambassades et consulats (780 bureaux dans le monde).
  • 2 dates : 1er tour le 22/04 et 2ème tour le 06/05. Sont présents au 2ème tour, les 2 candidats arrivés en tête au 1er tour.
  • horaires de vote : de 8H à 18H (dans les Landes) et 20H dans les grandes villes.
  • Durée du mandat ramené de 7 à 5 ans depuis le référendum de 2000.
  • 9ème élection du Président de la République depuis la naissance de la V° République en 1958 et le référendum de 1962 qui a décidé du passage à une élection au scrutin universel direct : 1965 (De Gaulle), 1969 (Pompidou), 1974 (Giscard d’Estaing), 1981 et 1988 (Mitterrand), 1995 et 2002 (Chirac), 2007 (Sarkozy).
  • Les électeurs ont cette fois-ci le choix entre dix candidats dont l’ordre a été fixé par le Conseil Constitutionnel. L’écologiste Eva Joly (EELV), la présidente du Front national Marine Le Pen, le président sortant Nicolas Sarkozy (UMP), Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste), Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière), le centriste François Bayrou (MoDem), le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) et le socialiste François Hollande sont sur la ligne de départ.
  • Campagne officielle du 1er tour  : du lundi 9 avril au vendredi 20 avril à minuit.  Toute propagande électorale sera alors interdite ainsi que la publication de sondages. Le Conseil constitutionnel proclamera le mercredi 25 avril les résultats officiels du premier tour.
  • Campagne du 2ème tour : elle commencera le vendredi 27 avril pour s’achever le vendredi 5 mai à minuit. La proclamation officielle des résultats aura lieu le jeudi 10 mai. Une autre campagne s’ouvrira alors, celle des législatives des 10 et 17 juin.
  • Les candidats à l’élection présidentielle bénéficient d’une aide de l’Etat pour leurs dépenses de campagne qui restent toutefois plafonnées. Ils doivent désigner un mandataire chargé de recueillir des fonds qui doit tenir un compte retraçant l’ensemble des recettes et des dépenses. Ce compte sera ensuite examiné par la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).
  • Pour le premier tour, le plafond actuellement en vigueur est fixé à 16.851 millions d’euros et à 22.509 millions pour chacun des candidats présents au second tour. L’Etat prend en charge une partie des dépenses comme celles engagées pour la campagne officielle, l’acheminement de la propagande et l’impression des bulletins de vote.
  • Les candidats qui ont obtenu moins de 5% des suffrages exprimés ont droit à une somme égale au maximum à 4,75% du montant des dépenses électorales, soit 800.423 euros. Les candidats ayant obtenu plus de 5% des suffrages exprimés au premier tour ont droit au maximum à 47,5% du montant du plafond des dépenses électorales fixé pour le premier tour de scrutin, soit 8,004 millions d’euros. Les candidats présents au second tour de scrutin ont droit au maximum à 47,5% du montant du plafond des dépenses électorales, soit 10.691.000 euros.
  • Vous pouvez retrouver   ICI    le programme des candidats par thématiques.
  • Vous pouvez également consulter l’intégralité des sondages    ICI   en cliquant sur le logo de chaque institut pour le 1er et le 2nd tour.

 

Laisser une réponse