S'abonner : Articles Newsletter Facebook

Nos élèves ont du talent : Kaltouma Mahamat Bindi et la Junior Association

0 commentaire

Kaltouma Mahamat Bindi est élève de TES2 et elle s’investit pleinement dans la vie associative et citoyenne de son quartier, en plus des excellents résultats qu’elle obtient au lycée …

Par son entourage familial, elle a toujours été sensibilisée à l’ensemble des questions de mise en oeuvre de la politique de la Ville, dans le cadre des quartiers prioritaires. Mobilisée également en tant qu’habitante du quartier, elle a participé à de nombreuses activités encadrées par les associations mais elle a décidé un jour de passer de l’autre côté de la barrière.

Avec une amie (Erickna Simonins, qui est élève à Wlerick), elle a décidé de créer en 2017 la Junior Association Peyrouat Teenager pour être à la fois actrice du développement du quartier et autonome dans la prise en charge de projets, même s’il existe encore un appui du côté des adultes (Ligue de l’enseignement ou MRAP). L’association est composée de 17 membres avec 8 filles et 9 garçons de 13 à 17 ans.  La limite d’âge a été fixée à 21 ans et certains camarades ont prévu de succéder à ce groupe dans l’avenir, quand les plus grands partiront. A 18 ans, ils ne peuvent plus faire partie du bureau. Kaltouma est secrétaire et sa camarade est trésorière, la présidence étant assurée par un garçon.

Cette association a un principe de base qui fédère tous les projets et actions et Kaltouma en parle avec conviction : nous partons du principe qu’une bonne connaissance historique de notre pays favorise notre intégration culturelle. En connaissant les principes fondamentaux de notre système républicain, de nos institutions, de l’histoire de notre pays (histoire de l’immigration et Mémoire en relation avec le MRAP, travail sur l’esclavagisme, visite et découverte de la culture landaise à Marquèze …), cela permet de sensibiliser nos pairs à la richesse du patrimoine et de notre histoire grâce à l’éducation et à l’accès à la culture. Notre objectif est de favoriser le « vivre ensemble », de gagner en autonomie en montrant une prise en charge collective possible par les jeunes de notre quartier.

Nous souhaitons aussi favoriser la capacité pour chacun d’entre nous de « s’extérioriser » du quartier, ce qui favorisera une mobilité physique et on l’espère aussi sociale … il s’agit de « débloquer » les mentalités en permettant à chacun d’avoir plus d’ambition dans la vie. Nous avons déjà des exemples de « choses qui changent dans les têtes », surtout pour les garçons. Cela leur permet de prendre la parole plus spontanément, ce qu’ils ne font pas souvent, par appréhension. On souhaite tous que cette nouvelle dynamique puisse booster chacun dans sa vie, dans ses projets, dans son parcours, dans ses études … et puisse mieux vire !

Nous avons également travaillé sur le thème de la laïcité pour expliquer comment ce principe est né et ce qu’il recouvre concrètement dans nos vies ou comment il s’appuie sur un principe de tolérance. Nous comptons aussi beaucoup sur la participation d’autres jeunes qui suivent le mouvement et peuvent s’impliquer ponctuellement sur tel ou tel projet.

Notre association est habilitée à intervenir sur le quartier, dans le cadre de la politique de la ville. Tous les ans, nous présentons nos projets devant des fonctionnaires représentant différentes administrations. Cela nous permet de valider la qualité de nos projets et leur contenu, ce qui détermine ensuite, un certain nombre de financements. Mais nous mettons aussi en oeuvre des projets d’autofinancement par des ventes diverses (pour la Fete Mosaique organisée par le MRAP), un loto etc. Nous avons sollicité des commerçants pour nous offrir des lots permettant d’enrichir ceux proposés au loto.

Nous avons réalisé un certain nombre de voyages (notamment Paris et Marseille) mais aussi travaillé sur le quartier avec un analyse du nom des rues. Cela nous a permis de nous questionner sur le rôle de certains personnages célèbres ou impliqués dans la vie montoise (souvent des faits de guerre). Notre action est désormais connue et reconnue dans notre quartier ou par les institutionnels. Les plus jeunes ont aussi décidé de se mobiliser en créant leur propre association, pour poursuivre notre travail et s’inscrire dans la dynamique qui est née avec notre groupe.

Nous avons réalisé un certain nombre de projets, comme le montre la liste qui va suivre mais nous sommes particulièrement fiers du projet qui nous a conduits à Paris pour rencontrer Monsieur Edouard Philippe, le 1er Ministre et Madame Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre des Armées. Nous avons aussi eu l’honneur de recevoir Monsieur Jean- Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale, en juillet 2018 … comme on peut le voir dans la vidéo …

 

Nous avons réalisé de nombreuses manifestations pour l’année 2019 mais un projet majeur nous mobilise désormais pour 2020, avec un travail de fond sur la participation électorale et éventuellement, un voyage sur les lieux emblématiques de la démocratie à Athènes.

 

Nous félicitons tout ce groupe pour un investissement de qualité et les nombreuses réalisations depuis 2 ans. Et évidemment, nous transmettons toutes nos félicitations à notre élève qui s’est beaucoup impliquée dans ce projet !

 

PROGRAMME 2019 : « du Patrimoine du Nord au Sud »

– A la découverte des rues du Peyrouat : vacances de février

Réception du Préfet national et délégué interministériel de la DILCRAH Frédéric Potier (présence des élus locaux et des partenaires associatifs) le 3 avril 2019 à la Passerelle sur le quartier du Peyrouat.

– Visite des arènes de Mont-de-Marsan : vacances de Pâques

– Visite du Pôle culturel : vacances de Pâques

– Visite de la Marie et échanges avec monsieur le Maire : Vacances de Pâques en avril

– Visite de l’abbaye de Saint-Sever : vacances de Pâques

– Participation à l’inauguration de la ligue de l’enseignement des Landes le 4 mai 2019

– Découverte de quelques oeuvres du parc naturel de Gascogne dans le cadre de la Forêt d’Art Contemporain accompagnée d’une guide en juillet

– Organisation du loto pour un auto-financement : 26 juillet à la salle Georges Brassens sur le quartier du Peyrouat

– Participation active à la Commémoration des enfants juifs le 11 septembre au parc Jean Rameau (lecture de poèmes) avec le MRAP

– Participation à la route de l’imaginaire : Samedi 21 septembre (tenue d’un stand de boissons – autofinancement)

– Participation à la « Robocup » à Talence le 13 avril 2019

– Participation à la rencontre départementale à Cassen des juniors associations le 25 mai 2019

– Participation à la rencontre régionale à Pau le 22 juin 2019

– Ateliers montage de film vidéo à la Ligue de l’enseignement

– Visite de Marseille durant les vacances de la Toussaint : Camp des Milles, La dame de la Garde, le vélodrome, rencontre et échanges avec des jeunes des quartiers Nord, visite du port, des ruelles de Marseille…

– Restitution du projet Patrimoine : le 13 décembre 2019

.

.

Laisser une réponse